Déménager avec un bébé

2 avr. 2018

insert_comment0

Oups, ça fait un peu trop longtemps que je n'ai pas mis à jour le blog. Pour ma défense, j'ai une excellente excuse : Nous avons déménagé. Et déménager avec un bébé de 16 mois, en étant enceinte, et en «gérant» l'hyperémèse gravidique, c'est, euh, sportif. C'est le moins que l'on puisse dire !

Pour que la transition se fasse le plus en douceur possible pour Mini on a établi un plan en plusieurs actes. Ça n'évite pas la fatigue, mais si on peut éviter l'angoisse c'est toujours mieux, non ?

Cartons

Le début des choses sérieuses

Déménagement acte 1 : les cartons

On a commencé par mettre nos affaires en cartons. L'appartement se transformait, mais sa chambre à elle restait globalement la même. Elle a adoré cette phase, et ça lui plaisait beaucoup de nous «aider» (= vider consciencieusement le carton qu'on est en train de remplir, ou glisser discrètement des trucs aléatoires dans un carton sur le point d'être scotché).

On a fini par attaquer sa chambre, en mettant ses jouets dans des caisses en plastique et en les stockant dans son placard. Toujours très progressivement, il n'était pas question de vider sa chambre d'un coup. On lui a laissé quelques jouets et livres, et ça n'a pas paru la traumatiser.

Évidemment, en parallèle, on lui expliquait ce qui se passait, en lui répétant tous les jours qu'on rangeait toutes les affaires pour les emmener dans la nouvelle maison. Cette phase a commencé fin janvier environ, et a continué jusqu'au 1er mars, date à laquelle on a récupéré les clés. Largement assez de temps pour y aller tranquillement et ne pas brusquer les choses.

Escalade de cartons

Escalade de cartons, parce que c'est aussi drôle que les jouets !

Acte 2 du déménagement : la transition

Transition

Passion cartons...

Ce qui nous a bien aidé, et qui nous a simplifié la vie, c'est qu'on a déménagé à 35 minutes de notre ancien appart. Du coup, entre la remise des clés le 1er mars, et le gros du déménagement le 10 mars, on a pu aller sur les lieux tous les jours. 10 jours pendant lesquels Mini pouvait explorer la maison pendant qu'on y emmenait des cartons et qu'on faisait le ménage. 10 jours à faire la sieste dans la nouvelle maison l'après-midi. Je ne vais vous mentir, les premières siestes n'ont pas été sereines. Lieu inconnu + lit parapluie inconnu, malgré notre présence et celle du sacro-saint Doudou, on a eu droit à quelques sessions de hurlements. Mais au fil des jours, et des explorations de Mini, elle s'est apaisée, et a pris ses marques. Une sacré chance pour elle... Et pour nous ! 

La veille du déménagement, nous avons emmené son lit dans la nouvelle maison. Elle a donc pu dormir dans sa nouvelle chambre, dans son lit, avec son doudou. en sachant qu'on dormait dans la chambre d'à côté qu'on lui avait montrée. Nuit impeccable ! Elle a dormi d'une traite, sans ronchonner, sans se réveiller en panique, sans angoisse.

C'était bon signe pour l'emménagement ! 

Acte 3 : le jour du déménagement

Camion

J'ai conduit ce monstre. Oui oui.

Je pensais que ce jour-là allait être le plus difficile pour elle. On devait la réveiller tôt, la confier à ma mère qui venait la garder dans notre nouvelle maison et on ne savait pas trop à quelle heure on reviendrait avec les meubles, ni le soir une fois le camion rendu... J'appréhendais un peu. Bon ok, j'appréhendais beaucoup.

Et en fait, ça s'est super bien passé pour elle. Elle était ravie de voir sa grand-mère, elle a (apparemment) été super sage, elle a bien mangé, et quand on est arrivés elle était prête à aller à la sieste ! Au moment de repartir, elle prenait son goûter, elle nous a à peine accordé un regard, et a continué sa vie tranquillement.

Le soir elle était contente de nous retrouver pour le dîner et le coucher, et j'avoue que j'avais un peu de mal à en croire notre chance. Depuis ? Tout roule ! Elle connaît la maison comme sa poche, elle profite du jardin (ça change du 4è étage...), elle s'est totalement habituée à notre nouvelle vie. 

Conseils pratiques pour déménager avec un enfant

Ce n'est pas toujours possible de faire une transition longue, notamment quand on déménage vraiment loin. Mais il y a quand même quelques astuces qui peuvent simplifier les choses pour les petits.

- Préserver leur environnement au maximum : si c'est possible, ne pas stocker les cartons dans leur chambre, ne pas emballer tous les jouets d'un coup...

- Communiquer ! Quelque soit l'âge de vos enfants, je pense qu'il est toujours bon de mettre des mots sur ce qui se passe. Expliquer qu'on range des affaires pour les retrouver plus tard, monter des photos du nouveau lieu de vie, de leur future chambre...

- Prévoir de reconstituer leur environnement dès l'arrivée (si possible, encore une fois, tout dépend des situations.). Remonter dès que possible les meubles «clés» de leur chambre, comme le lit, leur permet de retrouver leurs marques plus facilement. Évidemment, on n'oublie pas au fond d'un carton la veilleuse, le doudou, ou tout autre partie du rituel du soir !

- Attention, enfoncement de porte ouverte... Restez zen ! Le stress et l'angoisse sont communicatifs, et peuvent mettre tout le monde sur les nerfs. Essayez de souffler un bon coup pour vous détendre, et pou que l'ambiance reste détendue pour toute la famille.

Commentaires

Soyez le premier à commenter.