Un cœur qui bat

14 fév. 2017

insert_comment0

On passe le week-end dans un état bizarre. On se pose des questions, on s'interroge. On essaye de réaliser qu'on va avoir un enfant. Le dimanche soir, je décide d'appeler ma mère, qui n'est au courant de rien. Je me dis que si quelque chose se passe mal, j'ai envie qu'elle soit là pour moi. La conversation démarre, je lui dis « J'ai un truc à te dire, tu devrais t'asseoir ». Elle me répond « Oui oui, je suis assise », d'un ton absent, et je sens bien qu'elle fait autre chose en même temps.

« Je suis enceinte. »

« Ohlala ! Oh bah j'étais pas du tout assise ! » Et je l'entends crier à mon père (qui devait être à 30 cm d'elle) que je vais avoir un bébé. Ils sont ravis. Surpris, mais ravis. Leur joie me touche, et en même temps, je me sens en décalage. Parce que quand j'ai vu les 2 barres sur le test, c'est pas de la joie que j'ai ressenti en premier moi. C'est de la panique. Alors j'ai un peu l'impression d'être une tricheuse. Mais leur enthousiasme est communicatif, et ça fait du bien. On n'est pas seuls. J'explique toute l'histoire à ma mère, en lui parlant de l'écho de contrôle à venir, du fait que bon, « on ne sait jamais ». Et je lui demande de tenir sa langue, parce que personne d'autre n'est au courant.  

Le lundi, j'essaye de joindre le cabinet de radio juste en face de chez nous, pour prendre rendez-vous pour mon écho. J'appelle à chacune de mes pauses, mais rien à faire, ça sonne dans le vide. En sortant du boulot je me dis « Allez, dernier essai, ça coûte rien ». Et là, le petit miracle de la journée. Non seulement ça répond, mais en plus quelqu'un vient d'annuler son rendez-vous, pour le samedi. Parfait.

Je passe la semaine dans de drôles de montagnes russes émotionnelles. Je ne réalise pas que je suis enceinte, j'ai peur que quelque chose se passe mal, et en même temps, je me sens différente. J'essaye de nous imaginer parents. Je n'ai pas vraiment l'impression qu'on soit prêts, mais est-ce que c'est possible, d'être vraiment prêts un jour ? Et puis, on a 9 mois pour se préparer… Quand le jour de l'écho arrive, je suis un peu fébrile. Et si c'était un œuf clair ? Et si la grossesse s'était arrêtée ? Et si… ?

Mais tout se passe bien. Sur l'écran, nous, on voit des zones grises. Certaines plus foncées que d'autres, et puis ça bouge un peu. La radiologue nous annonce « Regardez, ici ! On voit son petit cœur qui bat ! ». On regarde très fort, et on se demande si elle parle de ce petit pixel, là, qui a l'air de clignoter. Elle nous annonce que tout va bien, que les mesures sont conformes à la date estimée du début de grossesse. Que la prochaine écho sera celle du premier trimestre, et qu'on peut prendre rendez-vous directement.

C'est réel. On va devenir parents. J'ai un être vivant qui commence à grandir dans mon ventre. J'ai envie de rire, et de chanter, et je panique aussi. C'est fou, cette histoire.

Commentaires

Soyez le premier à commenter.