La galerie des Machines de l'Île à Nantes [Sortie en famille]

17 mai 2018

insert_comment0

Alors que nous vivons à Nantes depuis presque 10 ans, nous n'avions jamais, ni Monsieur, ni moi, visité la galerie des Machines de l'Île. Scandale ! Déshonneur !

Déshonneur

La semaine dernière, la visite d'une amie nous a donné le prétexte idéal pour enfin laver cet affront. Et c'était drôlement chouette !

Organiser sa visite à la galerie des Machines

Oui boooon, en vrai il n'y a pas besoin d'une organisation militaire, on parle pas d'un séjour à Disneyland non plus. Mais quand même, il est bon de savoir quelques petites choses avant de se déplacer.

D'abord, le prix. Pour la galerie, il faut compter 8,50€ par personne, gratuit pour les minus de moins de 4 ans. Ce prix vous donne accès à la galerie, mais aussi aux terrasses de l'atelier, à un petit film, et au prototype de branche de l'arbre aux hérons. Avant la visite, je me disais que c'était un peu cher, mais en fait, ça vaut vraiment le détour !

Autre point : l'heure d'arrivée. Depuis avril, la galerie ouvre à 10h. On est arrivés à moins le quart, et il y avait déjà une trentaine de personnes dans la file d'attente. Quand on est repartis, la file était immense (avec le temps d'attente qu'on peut imaginer). Ça vaut donc le coup d'arriver un peu avant l'ouverture, pour éviter de poireauter trop longtemps (surtout si vous y allez avec des enfants !).

Pour y aller, tout dépend d'où vous venez. Si vous avez un logement dans Nantes, le tram, le bus ou vos pieds, ce sera impec. Nous on a déménagé à la cambrousse, donc on y est allé en voiture. Aucun problème pour se garer : on trouve juste à côté de la galerie un grand parking couvert. Ça ajoute un peu au budget, mais si vous en profitez pour visiter Nantes au passage, le prix est vite rentabilisé.

Que trouve-t-on dans la galerie des Machines ?

Des Machines. De rien.

Captain Obvious

Blague à part, on trouve vraiment des machines, et c'est plutôt impressionnant ! Quelque soit l'heure à laquelle vous arrivez, vous pourrez assister aux démonstrations proposées. Nous avons commencé avec le héron, qui est magnifique, et fait faire «Waoh» quand il s'envole. On a ensuite vu arriver une fourmi géante ! Après, c'était la présentation du prochain gros projet des Machines : L'arbre aux hérons. Honnêtement, la maquette en jette ! D'ici 2021, on devrait donc avoir une nouvelle chose à visiter à Nantes ! Une chose de 35 mètres de haut, et plus de 50 mètres de circonférence, rien que ça ! Et une faune variée pour peupler cet arbre, faune que nous retrouvons sous la forme de prototypes dans la galerie. 

héron

Le héron

Fourmi

La fourmi géante

La chenille

La chenille arpenteuse

araignée

L'araignée au dessus de la fourmi

Nous avons donc pu assister au vol des oies, et à l'éveil du colibri géant. Il y avait un peu de monde, donc Mini a passé du temps sur nos épaules pour voir au dessus des têtes, mais elle faisait «Ooooh» en observant les Machines. Elle a eu une frayeur (teintée de fatigue) pendant la démonstration suivante, qui était celle du petit avion.

Ensuite, tous aux abris ! C'était l'heure de réveiller l'Araignée ! C'est la petite sœur de Kumo, l'araignée géante qui avait parcouru les rus de la ville en 2016. Plus petite, donc un peu moins impressionnante, mais la prouesse technique n'en reste pas moins fascinante, et force le respect. 

Petite dernière de cette galerie, la chenille arpenteuse, qui avance (et recule !) sur sa branche. Ça donne envie de devenir conducteur de chenille !

Kumo

Coucou, je suis Kumo l'araignée géante

Autour de la galerie des Machines

La visite ne s'arrête pas là : on peut aussi faire un petit tour dans une mini serre tropicale, qui contient une faune et une flore plutôt... Surprenantes ! Ensuite, direction l'étage, pour faire un tour sur les terrasses de l'atelier. On peut y découvrir le prochain projet des Machines, mais chut ! C'est un secret... 

Un film est également projeté à cet endroit, Monsieur aurait bien voulu le voir en entier, mais (j'avais la flemme) le son était un peu fort pour Mini. 

On avance sur les terrasses, jusqu'au prototype de branche. Branche artificielle évidemment, mais couverte de plante et de verdure. La balade sur cette branche est très agréable, mais quand on réalise que l'Arbre aux hérons fera 35 mètres de haut, on se dit qu'il va falloir avoir le cœur (et l'estomac) bien accroché(s) pour la visite ! 

Arbre aux hérons

L'affiche du projet de l'Arbre aux hérons

Le billet acheté ne donne accès à rien d'autre, mais heureusement, on peut encore en prendre plein les yeux sans débourser plus. Pour cela, direction l'esplanade, où se promène régulièrement la grande star de l'île : l'Éléphant ! Si le cœur vous en dit, vous pouvez vous offrir un voyage sur son dos, mais en toute franchise, je pense qu'on profite bien plus du spectacle en l'admirant d'en bas. Attention en marchant autour de lui, l'Éléphant est facétieux...

Plus loin sur l'esplanade, tout près de la Loire, vous découvrirez le Carrousel des mondes marins. Deux possibilités : faire une visite sans tour de manège, ou faire une visite avec un tour de manège. Notre budget n'étant pas illimité, nous avons sauté cette étape.

Résumé de la visite des Machines de l'Île

Nous sommes arrivées à 9h45, et je dirais que la visite de la galerie nous a bien pris un peu plus d'une heure et demi. En ajoutant ce qu'il y a autour, la matinée est passée bien vite ! Pour les petits, prévoyez un goûter, et de l'eau (il fait chaud dans la galerie). Nous nous sommes promenés un peu partout, jusqu'aux bords de Loire, et quand la faim a commencé à se faire sentir, nous avons continué sur notre lancée, pour aller jusqu'à la Cantine du Voyage ! Menu unique à prix raisonnable, accessible même avec des enfants, ça permet de reprendre des forces et de faire une pause bien méritée ! 

On a passé un super moment, j'ai été agréablement surprise par la galerie, j'avais vu pas mal de photo, et surtout j'avais peur de trouver les «petites» machines un peu... Petites justement, comparées à l'éléphant, à Kumo, à Long Ma le cheval dragon. Mais les démonstrations étaient vraiment chouettes (bravo et merci aux intervenants et intervenantes !), et c'était assez magique de voir ces bestioles de bois et de métal s'animer devant nous.

Si vous passez par Nantes, n'hésitez pas, vous ne serez pas déçus ! Et si vous avez déjà visité cette galerie, dites-moi ce que vous en avez pensé !

Éléphant

Le grand éléphant

Commentaires

Soyez le premier à commenter.