La grossesse, c'est magique

20 mars 2017

insert_comment0

Hmm oui. Ou pas en fait. Il y a des moments super cools, genre quand tu sens un truc pas comme d'habitude, et que t'es presque sûre que c'est un coup du bébé. Au début tu sais pas trop si c'est ça, ou si c'est juste que tu commences à digérer ton déjeuner, mais au bout d'un moment, le doute n'est plus permis. Et ça, c'est chouette. Jusqu'à ce que les coups soient plus forts, et visent la vessie. Ou les côtes. Et que tu commences à te lever 1000 fois par nuit pour aller faire pipi.

Mais c'est magique ! Parce que ça y est, ton ventre ressemble pour de vrai à un ventre de femme enceinte ! Les gens te laissent t'asseoir dans le bus, et te laissent passer à la caisse ! Ou alors, ils regardent complètement ailleurs, en faisant semblant de ne pas t'avoir vue…

Tu peux découvrir les joies des vêtements de grossesse, aussi. Le bon côté : les pantalons hyper confortables. Le mauvais : les prix. Pour des vêtements portés seulement quelques mois, ça fait un peu mal de claquer 75€ dans un t-shirt.

Si t'as pioché la bonne carte avec les hormones, tu peux avoir une peau splendide, et des cheveux qui se déchaînent au niveau volume et brillance. Pour une fois, j'ai pioché la bonne carte, je n'ai jamais autant aimé mes cheveux. Mais si t'as pas de chance, tu peux aussi te récupérer de l'acné et les cheveux ternes. Les hormones sont de vraies connasses.

Tu peux alterner des phases super énergiques, pendant lesquelles tu as une patate d'enfer, et tu es prête à soulever des montagnes, et des phases « loque humaine ». Ces journées où tout te semble insurmontable, même appuyer sur le bouton volume de la télécommande.

Et puis ton emploi du temps est rythmé par divers rendez-vous. La prise de sang mensuelle (coucou la toxo !), le suivi mensuel, les cours de préparation à l'accouchement, la visite de la maternité, les échos… Comme ma grossesse était un peu chaotique, j'ai eu la « chance » d'être en arrêt, et de pouvoir placer mes rendez-vous quand je voulais, ce qui est fort pratique. Mais j'imagine bien que quand on bosse tous les jours, le planning peut vite devenir un vrai casse-tête, même si les rendez-vous de suivi obligatoires peuvent être pris sur le temps de travail (pensez à vérifier dans votre convention collective !).

Commentaires

Soyez le premier à commenter.