Soigner et prévenir l'érythème fessier

20 avr. 2018

insert_comment0

L'érythème fessier est souvent bien connu des jeunes (et moins jeunes) parents. Allant de la simple rougeur à l'irritation qui laisse la peau à vif, c'est parfois un casse-tête de s'en débarrasser. Mini a la peau particulièrement sensible, donc on a testé pas mal de choses jusqu'à trouver notre graal, la routine qui sauve en cas d'érythème particulièrement costaud.

Au secours, mon bébé a les fesses rouges !

Premier réflexe, si vous utilisez du liniment : on arrête dès l'apparition de rougeurs. Le liniment est très bien pour nettoyer les fesses, mais il n'est pas du tout recommandé en cas d'érythème. On le range donc temporairement, et on dégaine la bouteille d'eau pour les prochains changes.

Ensuite, pour faire disparaître ces rougeurs, plusieurs solutions : 

  • La pâte à l'eau, qu'on trouve en pharmacie. Attention, la compo n'est pas toujours super clean, lisez bien la liste des ingrédients
  • L'huile de coco, qu'on trouve... Partout. De préférence pressée à froid, vierge et non parfumée, idéalement bio. C'est ce qu'on a le plus utilisé pour les rougeurs, et c'était vraiment efficace (en plus de sentir bon !). 
A éviter : la crème Mitosyl, qui s'est retrouvée il y a peu sous les feux des projecteurs parce qu'elle contient un perturbateur endocrinien. 

Quand l'érythème fessier devient douloureux

Parfois, ces solutions ne suffisent pas, et la situation empire. Pour Mini, on a remarqué que ça coïncidait avec des poussées dentaires plutôt costaud (une sombre histoire de selles plus acides, ou alors une simple coïncidence). Dans ces périodes là, il lui est arrivé d'avoir la peau à vif, ce qui est évidemment extrêmement douloureux. Les changes devenaient un cauchemar à base de hurlements, tout semblait lui être désagréable (à part le bain), bref, c'était pas la joie.

Et puis un jour, la magie. Le produit qui sauve. Enfin, les deux produits, en vrai. Le premier, c'est l'argile blanche en poudre. On l'achète en magasin bio, ça coûte environ 5€, et la boîte dure longtemps. On applique la poudre sur des fesses propres et sèches, on referme la couche et hop ! L'argile va soulager rapidement, et va au passage absorber l'humidité pour éviter l'effet de macération dans la couche (même en changeant très régulièrement, il reste toujours une sensation d'humidité en temps normal).

Pour éviter que cet effet asséchant n'aggrave les dégâts, on alterne avec une crème Weleda, la crème de change au calendula. Le tube coûte environ 6€ (en pharmacie ou parapharmacie), et dure assez longtemps également. On applique la crème sur des fesses propres et sèches, en couche épaisse, et on laisse la magie opérer. Chez nous, ce duo est imbattable.

D'autres solutions pour combattre l'érythème fessier

D'autres solutions existent, que nous n'avons pas testées. Je pense par exemple aux cotocouches, qu'on peut trouver en pharmacie, qui permettent de soulager l'inconfort de l'irritation. 

La crème Bépanthen a également l'air appréciée par de nombreux parents, ça peut être intéressant de l'essayer. L'essentiel va être de trouver ce qui fonctionne pour votre bébé, parce que comme pour à peu près tout dans le domaine de la puériculture : ça dépend du bébé. Ce qui fonctionne pour l'un ne fonctionnera par forcément pour l'autre.

Pour réduire les risques d'érythème, il est conseillé de changer la couche régulièrement, mais aussi (si la température le permet) (et que vous n'avez pas peur pour votre parquet) de laisser votre bébé les fesses à l'air quand c'est possible.

Le bain peut également aider, en ajoutant éventuellement dans l'eau un peu de bicarbonate de soude. Et bien sûr, on n'oublie pas de nettoyer et sécher tous les petits plis, tellement mignons mais souvent difficiles d'accès !

Commentaires

Soyez le premier à commenter.